Journal de bord d’un weekend à Coachella

Coachella 2016 Weekend1-5

 

Je m’étais toujours dit qu’un jour j’irais à Coachella. Revenons presque 10 ans en arrière. Je suis alors une étudiante de 21 ans en échange universitaire à San Diego State University en Californie. Tu sais ce que c’est la vie d’étudiant, pas beaucoup d’argent, vivant (souvent) chez papa maman. Je vis dans une grande maison avec 11 étudiants, d’autres français, allemands et finlandais, on a pas beaucoup de cours et on fait des soirées BBQ, bref la belle vie (un jour je te ferai le récit de mes aventures à SDSU!). Un week-end, avec deux de mes colocs, on décide de partir en roadtrip jusqu’à Palm Spring. C’est là que je découvre l’existence de ce festival au beau milieu du désert, Coachella. Évidement après cela, j’ai continué d’en entendre parler, même de France, comme le festival le plus grand et le plus en vue des US.

Neuf ans plus tard donc, l’an dernier, mon adorable amoureux m’offre pour mes 30 ans le Saint Graal, le ticket d’or, le pass 3 jours pour Coachella! Imagine ma joie!

Vol d’avion jusqu’à LA (moins cher que d’atterrir à Palm Spring), voiture de location et chambre Airbnb réservés (avec une petite frayeur de dernière minute car notre réas a été annulée 6 jours avant, mais on a retrouvé une autre chambre, bien mieux et au même prix, coup de bol), on est fin prêts.

 


On arrive à Palm Springs vendredi midi (un article sera consacré à Palm Springs et ses alentours), le temps de nous installer et de bruncher, et on se dirige enfin vers le festival. Je suis tellement surexcitée!

L’arrivée au parking se fait sans encombre et on rentre rapidement sur le site à notre grande surprise, nous qui nous attendions à mettre 2h pour y accéder. Je suis bluffée par l’organisation. Aucune attente, ni pour se garer, ni pour passer la sécurité, ni pour badger nos pass, ni même pour aller aux toilettes (si si je te jure!). Tout est bien pensé, il y a des fontaines à eau pour remplir ta bouteille, des stations de rechargement de portable, des tables de pique nique à plusieurs endroits. Les concerts s’enchaînent sur les 5 scènes disséminées sur le site. Il est impossible de tout voir, nous avons fait une sélections mais plusieurs groupes que l’on aime jouent en même temps. Les quatre autres scènes sont plutôt des sortes de boîtes de nuit ou les gens dansent sur de la musique techno, c’est marrant à voir mais pas trop notre délire.

On fonce voir Sam Feldt, le public est à fond, ça danse, ça chante, ça saute, et il n’est que 17h. Au moment de “Show me Love” c’est l’hystérie. Nous passons applaudir Christine and The Queens (je la vois en concert pour la 4ème fois!), il faut bien soutenir nos artistes français et elle a toujours autant la pêche sur scène. Les concerts suivants nous intéressent moins. Ce que je préfère finalement, c’est me balader sur l’immense site pour en découvrir  chaque recoin, admirer les installations artistiques, prendre des photos (avec l’iPhone, le reflex n’étant pas autorisé), observer tous ces gens trendy qui défilent sur les pelouses. La fin d’après-midi, quand le soleil commence à descendre, c’est absolument magique. Dans le ciel qui se pare de rose se dressent fièrement les palmiers entourant le festival et la chaîne de montagne au fond. Je pourrais rester des heures à contempler ce paysage incroyable si typique de Coachella. La nuit tombe, la foule est prête à accueillir les grands noms de la soirée, Of Monsters and Men, Ellie Goulding et LCD Soundsystem. Les concerts se terminent assez tôt, c’est pas plus mal au final, cela nous permet de profiter de notre matinée pour visiter les alentours.

 

 

Les deux jours suivants s’enchaînent à une vitesse folle, j’aimerais arrêter le temps. Je n’en crois toujours pas mes yeux d’être ici. Le samedi, après Chvrches, Disclosure met le feu. Evidemment, Gun’s N Roses sont attendus de pied ferme, après s’être reformés il y a peu.

Sur le site, l’ambiance est bon-enfant. L’alcool n’est pas autorisé dans les concerts, du coup pas de gens bourrés, pas d’épave qui comate sur les pelouses. Si tu veux un verre de vin ou un pinte de bière, tu peux aller au biergarden ou dans l’espace bar, accessibles uniquement après vérification de ton âge. Entre deux concerts, on visite les différents stands, la tente H&M où tu peux acheter leur collection Coachella, le stand de merchandising, la boutique officielle, le magasin de vinyle. On s’est gardé le tour de grande roue pour le dernier jour. De là-haut, on se rend encore plus compte de l’immensité du site. Il est déjà l’heure d’aller écouter les trois derniers concerts, Major Lazer d’abord, puis Sia et enfin Calvin Harris. C’est assez incroyable le nombre de guest stars qui montent sur scène pour une ou deux chansons: Lorde, Sean Paul, Sam Smith, Kanye West et bien sur Rihanna. Il est minuit passé, l’heure pour nous de quitter le festival, des étoiles plein les yeux, des souvenirs plein la tête, avec la folle envie de revenir l’année prochaine…

 

Coachella 2016 Weekend1-17

 

Infos tag

Je t’ai preparé un petit guide pratique qui te donnera toutes les infos pour t’y rendre, pour prévoir ton budget et pour savoir quoi mettre dans ta valise. Tu peux le télécharger au format PDF ici: Coachella infos pratiques

Sache que les billets pour Coachella sont très très prisés et sont vendus en 1h de temps! La prévente de billets a lieu en juin, il faut guetter la date sur leur site internet (informations de l’an dernier ici). Puis la vente générale a lieu en janvier, donc un peu plus de 3 mois avant le 1er weekend de festival. Coachella se déroule sur deux week-ends consécutifs (mêmes concerts les 2 weekends).

 

oachella infos pratiques Flosglitterworld

Coachella 2016 Weekend1-56

Coachella 2016 Weekend1-26

Coachella 2016 Weekend1-39

Coachella 2016 Weekend1-37

Coachella 2016 Weekend1-38

Coachella 2016 Weekend1-15

Coachella 2016 Weekend1-27

 

Et avant de conclure cet article extrêmement long, voici un petit aperçu du festival en vidéo (désolée pour la qualité médiocre de la video, notre Go Pro commence a être vieille!):

 

Dans les prochains articles je te montrerai mes différents looks pendant ces trois jours de festival (car tu l’auras compris, t’as plutôt intérêt à faire attention à ton style à Coachella 😉 ) et je te ferai un petit guide de Palm Springs et des alentours. Je te dis à très vite par ici!

 

From New York, With Love,

Flo's Glitter World signature     Rendez-vous sur Hellocoton !

flosglitterworld

4 Comments

  1. Super cet article, et je le trouve très complet, notamment avec tes precisions sur le budget. je me suis toujours demandée quell prix ça pouvait couter, maintenant je sais 🙂

    • Merci beaucoup! Oui tu vois, ça coûte quand même bien cher… 😉

  2. Très bon article ! Je compte faire Coachella l’an prochain et de lire ton article, ça me donne encore plus envie d’y être.
    Le pdf est top, c’est vraiment sympa de ta part 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *